Crystal Radio

Crystal News

A l'antenne

Tire

Artist

Background

Angola : La justice soupçonnée de falsification de preuves dans le dossier dos Santos

Ecrit par Sur 13 mai 2020

La justice angolaise aurait falsifié des preuves pour inculper Isabel dos Santos, fille de l’ancien Président de la République, José Edouardo dos Santos. Dans un tweet, elle accuse les procureurs et tout le système judiciaire de négligence dans le traitement du dossier de corruption qui pèse sur elle.

« Les faits et les images parlent d’eux-mêmes. Aujourd’hui, la vérité éclaire le processus judiciaire frauduleux et l’ordonnance de gel, fondés sur des preuves contrefaites et de faux documents. Il n’y a aucun argument contre les faits. Un «faux passeport» a été utilisé et accepté par la Cour comme étant le mien », peut-on lire sur son compte twitter.

Suivant ces écrits, les procureurs ont présenté de fausses preuves dans l’affaire qui ont abouti au gel de ses avoirs en Angola et au Portugal. Ses avoirs ont été gelés en décembre 2019.

L’équipe juridique d’Isabel dos Santos a identifié un nom et une date de naissance incorrects. Aussi, évoque-t-elle une grande incohérence dans l’inscription de son titre en tant que femme d’affaire qui s’est retrouvé en Anglais au lieu d’être en Portugais.

Signalons que Isabel dos Santos et ses associés ont été accusés d’avoir mal géré et détourné jusqu’à 1 milliard de dollars de la compagnie pétrolière publique Sonangol. Elle était en charge de la tenue jusqu’à ce qu’elle soit relevée par le Président Jaoa Lourenco, le successeur de son père au palais présidentiel.


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *