Image default

Après sa suspension du parti les Démocrates: AGOSSA confond Tigri et AZATASSOU et les invite pour un débat contradictoire.

Ecouter l'article

Considéré comme un élément essentiel dans le dispositif du parti les Démocrates, Irénée AGOSSA nourrissait de grande ambition pour le parti politique de Boni YAYI. Sa détermination et sa soif de vaincre le président Talon lors des prochaines élections l’ont conduit à négocier le parrainage. Mais très tôt, il a été mal compris par ses partenaires d’alors qui l’ont traité de tous les noms. Une situation que ne digère pas le président du mouvement le nationaliste qui invite les responsables du parti les démocrates notamment Eugène AZATASSOU et  Alassane TIGRI pour un débat contradictoire.

Au lendemain de la clôture du dépôt des dossiers à la commission électorale nationale autonome CENA, plusieurs personnes étaient surprises de voir certains candidats lice pour le prochain scrutin présidentielle. D’aucuns voyaient en plusieurs des plaisantins, mais certains étaient traités de taupe tant leurs positions d’avant-veille n’auguraient en rien d’un dépôt de leur  dossier à la CENA. Le parti politique les Démocrates principal parti d’opposition a été secoué par une vague de candidature tant les choix opérés par les responsables n’étaient pas du gout de certains membres. Ces derniers au nombre desquels figurent Corentin Kohoué et Irénée Agossa ont formé leur duo puis obtenir les parrainages. Il n’en fallait pas plus pour les désigner de tous les noms. Dans une sortie médiatique sur Crystal news, l’un des vices président du part les Démocrates fustigeait le comportement de leurs camarades qui n’ont pas respectés la discipline du groupe et qui ont fait front à la ligne du parti. Pire, les déclarations de Irénée Agossa  la veille dans les médias ont permis sa suspension selon Eugène Azatassou. Tel dans une réponse du berger à la bergère et empruntant le même canal, Irénée Agossa fustige les déclarations faites par Eugène Azatassou et quelques jours plus tôt par Alassane Tigri dans les médias. Pour le prochain candidat au poste du vice-président à la prochaine présidentielle, les deux camarades ont fait économie de vérité car ils étaient avertis des négociations qu’ils faisaient pour l’obtention du parrainage. «  J’ai parlé au président Eric des démarches que je faisais depuis mais il m’a supplié de ne plus jamais parlé de ça » a regretté Irénée Agossa qui trouve dans le comportement des responsables du parti les Démocrates une fuite en avant. Dans cette situation où l’on ignore qui dit la vérité, Irénée Agossa pense que pour la seule issue qui reste pour éclairer la lanterne des populations restent une confrontation dans les idées. C’est pour cette raison qu’il invite Eugène Azatassou et Alassane Tigri pour un débat contradictoire pour couper court à toute polémique.  Vivement que ce débat ait lieu afin qu’on passe à autre chose.

 526 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.