Bénin Société

Bénin/Élections générales de 2026: ce que Nadine Okoumassoun recommande à Patrice Talon

  • novembre 16, 2023
  • 3 min read
Bénin/Élections générales de 2026: ce que Nadine Okoumassoun recommande à  Patrice Talon

Pour la tenue des élections générales inclusives en 2026, Nadine Okoumassoun, membre du parti Les Démocrates a adressé une lettre ouverte au président de la République. Elle appelle président Talon à la correction des facteurs de tension et demande la libération des détenus et le retour des exilés politiques au bercail. Cette lettre est envoyée au président de la République ce mercredi 15 novembre 2023. Lisez plutôt sa lettre.👇

Je viens d’adresser une lettre ouverte au président Patrice Talon au sujet des élections générales de 2026

LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT PATRICE TALON

Monsieur le Président de la République,Alors que vous bouclez la première moitié de votre second et dernier mandat constitutionnel à la tête de notre pays, je viens, avec tout le respect dû à votre rang, attirer votre attention sur certains faits qui appellent de votre part une prompte réaction, en vue de vous aménager une honorable porte de sortie de scène en 2026. Comme vous le savez, pendant longtemps et en particulier depuis l’avènement du Renouveau démocratique, notre pays s’est illustré comme un phare de la démocratie en Afrique, et les élections étaient des moments de fête. Ces acquis ont rendu possible qu’un homme, tel que vous, revenu d’exil, et ayant peu de soutien au sein de la classe politique accède à la magistrature suprême, en battant le candidat soutenu par le président de la République sortant.

Monsieur le président de la République, les élections générales de 2026 s’offrent à vous comme une occasion en or pour être porté en triomphe par vos compatriotes, si elles se tiennent dans des conditions transparentes, inclusives et pacifiques. Si, a contrario, elles devraient donner lieu à un hold up, à la façon de la plupart des scrutins tenus sous votre présidence, vous aurez ouvert la boîte de Pandore et serez tenu, devant l’histoire, responsable du plus grave déchirement de notre beau pays.Or, pour que des élections se déroulent dans les normes d’inclusion et de transparence, il est important que les institutions impliquées dans l’organisation du scrutin ne soient pas entre les mains exclusives de votre famille politique.

À ce jour, la CENA, la Cour Constitutionnelle sans oublier l’organe en charge de l’état civil sont tous tenus exclusivement par les hommes de votre clan et vous avez même poussé le bouchon plus loin que nul ne peut imaginer en faisant même nommer un Rwandais à la tête de l’une de ces structures, dans un dessein que nous sommes loin de saisir. Monsieur le Président de la République, Je vous écris afin d’appeler à la correction de tous les facteurs de tension et cela passe par la libération des détenus politiques, le retour au bercail des exilés politiques et la revue des organes sensibles de gestion des élections par l’admission, en leur sein, des représentants de l’opposition.

J’aimerais pouvoir garder l’espoir que vous serez visité par la sagesse et prendrez en considération ces légitimes attentes que je soumets à votre auguste attention.

Nadine Okoumassoun

Abomey-Calavi le 15 Novembre 2023

Loading


En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news