4 March 2024
Bénin Société

Bénin : l’appel de la RN aux dirigeants de l’AES

  • février 9, 2024
  • 3 min read
Bénin : l’appel de la RN aux dirigeants de l’AES

Par la voix de sa Présidente, le parti Renaissance Nationale invite les dirigeants de l’Alliance des États du Sahel (AES) à saisir la main tendue du Chef de l’État béninois. Claudine Afiavi Prudencio implore le Niger de mettre de côté toutes les considérations politiques pour l’intérêt supérieur des concitoyens. Crystal News vous propose le message de la Présidente de la Renaissance Nationale en intégralité.

Chers Présidents du Mali, du Niger et du Burkina Faso,

En ma qualité de Présidente du Parti béninois Renaissance Nationale et surtout en tant que femme politique engagée pour la paix et la prospérité en Afrique, je m’adresse respectueusement à vous avec la profonde conviction que tout est encore possible si nous le voulons.

Nous vivons des moments cruciaux où les défis qui se dressent devant nous exigent une unité et une solidarité sans faille entre les pays africains. Et face à cela, la décision de vos pays de quitter la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est un sujet de préoccupation majeure pour tous ceux qui croient en l’idéal panafricain et en la coopération régionale pour le bien-être de nos peuples.

Je comprends les défis et les frustrations auxquels vous êtes confrontés, mais je vous invite respectueusement à écouter l’appel du Président béninois Patrice Talon, vous invitant à revenir à la table de négociation et à reconsidérer cette décision. Décision qui si elle est maintenue risque de compromettre la stabilité régionale, le développement économique de nos pays et surtout le bon vivre ensemble de nos peuples.

Cet appel lancé par le Président béninois, Son Excellence Patrice Talon, est un geste de sagesse et de responsabilité. Il nous rappelle que, malgré nos divergences politiques et nos différences de perspective, nous partageons tous le même continent et les mêmes aspirations à la paix, à la prospérité et au développement.

À sa suite, et au nom du peuple béninois et de tous les peuples de la CEDEAO, je vous implore de mettre de côté les considérations politiques et de prioriser l’intérêt supérieur de nos concitoyens. Les différends et les désaccords peuvent être résolus par le dialogue et la diplomatie, et je reste persuadée qu’ensemble, nous pouvons trouver des solutions pacifiques et durables à nos problèmes communs… https://www.facebook.com/share/p/tLXRnsMwZc4aaw1U/?mibextid=oFDknk

Claudine Afiavi PRUDENCIO
Présidente du Parti Renaissance Nationale

 801 total views,  2 views today

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news