Bénin Société

Bénin : les femmes des détenus politiques écrivent à Patrice Talon

  • février 22, 2024
  • 3 min read
Bénin : les femmes des détenus politiques écrivent à Patrice Talon

Par une lettre en date de ce 22 février 2024, les femmes des détenus politiques expriment leurs besoins de retrouver leurs conjoints. Elles demandent aussi au Chef de l’État d’honorer sa promesse qui est de libérer ces détenus de 2021 qui n’ont jamais vu un juge depuis leur incarcération. Lisez.

Le collectif des femmes de détenus de 2021

À

Son Excellence Mr Patrice Talon , président de la République, Chef du gouvernement

Objet : Demande de relaxe de nos époux selon l’engagement du président TALON

Excellence Monsieur le président, Cela fait environ 3 ans que sans en être pleinement responsables nous femmes de détenus des manifestations politiques de 2021, nous subissons dans nos chairs, nos cœurs et nos esprits durement les recriminations de nos époux. Abandonnées à notre sort sans aucun soutien, nous avons à nos charges des enfants à éduquer, à soigner, à entretenir , à scolariser, à nourrir mais avec quoi alors que déjà à deux ce n’était pas aisé.Pour rappel, plusieurs de nos époux n’ont jamais vu un juge en trois ans et cela en plus du poids laissé à notre unique charge devient plus désespérant car nous ne savions pas quand ces aller-retour des visites quotidiennes allaient prendre fin et nous organiser en conséquence.Nous avions conscience que notre justice est surchargée par des dossiers de tous ordres et nos autorités doivent en tenir compte afin de créer un système qui évacue les dossiers de moindres importances pour soulager nos prisons et nos tribunaux.Les propos récents du Président de la République Son excellence Patrice Talon quand il disait qu’il fallait libérer les jeunes qui n’ont pas à répondre de l’acte des responsables identifiés nous sont apparus comme un vent de soulagement de nos maux.

Un nouvel espoir est né en nous ; ensemble, nous avions béni le Président Talon pour sa clairvoyance et son esprit d’équité.Que l’on nous pardonne notre impatience mais nous continuons d’implorer la clémence du gouvernement afin qu’au plus tard à la veille des carêmes musulmans, qu’ils puissent se joindre à nous afin que nous soyons plus nombreux à rendre Gloire à Dieu pour attirer plus de bénédictions sur notre pays et ses dirigeants. Nous voudrions dire ici au président de la république Son Excellence Patrice TALON qu’il reste le seul espoir de survie pour nos familles.Trois années de privations de tous genres ; certains ont même perdu femmes et enfants sans pouvoir les enterrer constituent une leçon de vie qui changerait bien de personnes responsables qui devraient réfléchir par deux fois désormais avant de s’engager sur des sentiers improductifs et extrêmement glissants.

Nous espérons que ces quelques lignes qui soulignent notre quotidien toucheront votre sensibilité de père aimant qui a le sens du pardon , de la réconciliation nationale et de la paix durable. Nous attendons avec beaucoup d’espoir une suite satisfaisante à nos doléances.

Veuillez agréer Son Excellence Mr le Président l’expression de nos sentiments patriotiques et respectueux

Fait à parakou , le 22/02/2024

Le collectif des épouses de détenus.

 5,707 total views,  3 views today

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news