Bénin Politique

Bénin : un nouveau cri de détresse des dialysés à l’endroit de Talon

  • avril 9, 2024
  • 3 min read
Bénin : un nouveau cri de détresse des dialysés à l’endroit de Talon

L’association des dialysés du Bénin a lancé un appel de secours au gouvernement de Patrice Talon. Après la suppression de leur prise en charge par le gouvernement depuis 1er Janvier 2019, des personnes atteintes de l’insuffisance rénale déboursent 210000 francs CFA par semaine pour trois séances de dialyse. Une situation qui entraîne de nombreux décès chaque mois. L’association a lancé un appel au Président Patrice Talon afin que ces personnes puissent bénéficier d’une prise en charge. Lisez la lettre signée par le président de l’association des dialysés du Bénin, Edmond Amoussou.

ASSOCIATION DES DIALYSÉS DU BÉNIN

L’agonie silencieuse des dialysés au Bénin

Appel à Son Excellence Monsieur le Président de la République du Bénin,
Je voudrais porter à votre attention une situation qui ne cesse de hanter les dialysés du Bénin.
Dans la sous-région, notre pays se démarque tristement en tant que l’un des rares pays où ces malades sont abandonnés à leur triste sort, condamnés à payer des sommes exorbitantes et faramineuses chaque semaine pour prolonger leur vie. Une triste réalité qui contraste cruellement avec une époque révolue où les soins liés à cette pathologie rénale implacable étaient entièrement prise en charge par l’État.
Depuis votre avènement Excellence Monsieur le Président Patrice TALON, nous aurions espéré que la compassion envers nos concitoyens fragiles seraient au coeur de vos préoccupations prioritaires.
Malheureusement, la réalité est tout autre.
Notre Etat a décide depuis le 1er janvier 2019 à ce jour de supprimer la prise en charge à nos compatriotes atteints de l’insuffisance rénale chronique et devraient passer à la dialyse. Désormais tous dialysés non agents permanent de l’état devraient débourser une somme minimum de 210000f par semaine pour trois séances de dialyse sans compter les examens biologiques, hématologique, radiologique etc… sans oublier aussi les médicaments. Une charge financière très lourde et écrasante qui les plonge dans une détresse insoutenable.
Dans les centres de dialyse, c’est une hécatombe quotidienne qui se déroule sous nos yeux impuissants.Les malades ,déjà affaiblis par leur état de santé, sont également accablés par des soucis financiers. Les conséquences désastreuses de cette décision se traduisent par une agonie et des centaines de morts chaque mois. C’est pourquoi je voudrais en appeller aujourd’hui encore directement à notre très cher Président de la République du Bénin.
Monsieur le président, vous avez été loué et apprécié pour votre volonté de créer des conditions favorables pour votre peuple. Je vous demanderais de faire un clin d’œil vers vos enfants atteints de l’insuffisance rénale chronique et qui n’attendent qu’une seule parole de votre part pour entrer en dialyse et être soulagés pour le bonheur de leur famille et de toute la nation toute entière.

Fait à Cotonou,le 07/04/24. Edmond AMOUSSOU , Président de l’Association des Dialysés du Bénin Tel wathsapp +22995954229.

  

 16,316 total views,  3 views today


En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news