Image default

BILLET POLITIQUE DU 23 NOV

BILLET POLITIQUE DU 23 NOVEMBRE

Troisième mandat, Macron soutient son dauphin

Le troisième mandat de Allasane Ouattara, est un mandat de devoir. Mais celui de Alpha Condé est grave pour la jeunesse guinéenne.
C’est ce qu’on peut retenir de l’interview accordée par le Président français Emanuel Macron au Magazine Jeune Afrique..

Face à deux présidents qui briguent un 3e mandat en violation de toutes règles démocratiques, le président français a choisi son camp.
Il blâme Condé et dit qu’il s’est présenté dans le but de se maintenir au pouvoir; ce qui est préjudiciable à la jeunesse et à la vitalité de la démocratie. Il le blâme et le dénonce mais pour son ” bon petit “, ( Alassane Ouattara), il trouve qu’il garde le pouvoir par devoir car il avait désigné un candidat Amadou Gon Coulibaly.

Dans les deux pays ouest africains, le troisième mandat génère les mêmes conséquences, des morts d’hommes, un recule démocratique, etc. Mais paradoxalement, le jeune Président Macron qui tutoie la quarantaine dédouane son Poulin presque octogénaire de la Côte d’Ivoire.

Condé n’est peut-être pas soumis comme Ouattara.
Peut-être aussi que les contrats miniers guinéens confiés aux chinois en sont pour quelque chose.

Ouattara, le grand démocrate selon le parrain. L’homme qui se maintient au pouvoir par devoir..Évangile selon saint Macron.
Ce n’est pas étonnant cette réaction de Macron car Ouattara reste celui qui travaille pour la sauvegarde des intérêts de la France en Afrique. A titre abusif, d’ autres le désignent ” prefet français” tel un gouverneur d’outre-mer à l’époque coloniale. Qu’il vous souvienne comment le projet de création d’une monnaie commune à la CEDEAO ( Eco- Cedeao) en remplacement du francs CFA a été noyé. Ouattara est celui qui assure les arrières de la France. La France-afrique en bonne marche..

A nous, peuple d’Afrique, de prendre nos responsabilités. Vous avez là la preuve que chacun protège ses intérêts.
Comprenez que nos cris envers la communauté internationale resteront sans écho. Temps que la question des contrats miniers et le sort du FCFA seront en jeu Ouattara pourra rester président à vie.
Comme l’a dit Jean Jacques CHIRAC, ancien président français, la France n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts..

Guinéens, Ivoiriens, le colonisateur a parlé. À chaque peuple de prendre son destin en main.

Nelie DODJINOU

 889 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.