Image default

Brouille au sein du parti Mpl: Ses leaders de l’Ouémé fustigent les choix de Korogoné

Ecouter l'article

Ça s’embrouille au sein du Mouvement Populaire de Libération. Après la démission de toute la jeunesse de sa coordination du Littoral, le parti de Sabi Sira Korogoné doit désormais faire face à une nouvelle fronde venant de ses membres influents.
C’est en effet, toute la coordination du département de l’Ouémé de cette formation politique qui menace aujourd’hui d’entrer dans la danse, les jours à venir, si rien n’est fait pour corriger le tir. Ils disent être complètement remontés contre les responsables au plus haut niveau du parti.
Les fondeurs dénoncent, la suspension de certains leaders de la coordination Ouémé du parti pour << des raisons non fondées et fallacieuses>> .
Aujourd’hui, les principaux concernés s’insurgent contre la gestion du directoire et le principal responsable Sabi Sira Korogoné. Pour Ephraïm Mèdégnonwa de la coordination de Semè-podji, par exemple, le parti Mpl est aujourd’hui géré << comme un patrimoine familial >>, à un moment où l’on prône la réforme du système partisan.
Même son de cloche du côté de Alexandre Oussou, Coordinateur Ouémé du parti, également suspendu la décision mise en cause.
Au delà de la sanction dont font l’objet certains responsables de la coordination Ouémé, c’est tout le processus de prise de décision du parti de Korogoné qui contesté. Ces leaders ainsi que toute la coordination Ouémé du parti Mpl menacent de passer à une vitesse supérieure, pour se faire justice. Suivez ici les propos de Ephraïm Mèdégnonwa et de Alexandre Oussou, leaders suspendus de la Coordination Ouémé du parti Mpl

 1,010 total views,  1 views today

Articles Similaires

1 commentaire

Avatar
Billy HOUNMASSE 24 février 2021 at 14 h 13 min

je voudrais inviter la chaine chrystal news à revoir sa maniere de traiter les informations, xomment assimiler la demission de 13 membres d’une coordination appendice à la coordination communale de cotonou dans le cadre des caqmpagnes , et qui par solidarité ont suivi adamou saliou qui les amené dans le parti , à toute la coordination du littoral du parti. cest une aberration et à à la limite du sabotage à l’endroit du Parti.l. quant à l’interview accordée à nos amis exclus, il suffit de l’ecouter Pour ette edififier quil s’agit de mécontentements et de ripostes du fait de leurs exclusions , tout parti politique passe par la phase de l’epuration

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.