Image default

Burkina Faso: attente des résultats d’une présidentielle privée de milliers d’électeurs

Le Burkina Faso attendait lundi les résultats de l’élection présidentielle au lendemain du scrutin dont ont été privés des milliers de Burkinabè, mais qui s’est déroulé sans incident majeur malgré la menace jihadiste. 

Elu en 2015, le président Roch Marc Christian Kaboré, qui brigue un second mandat, est favori face à 12 adversaires, dont Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition, et Eddie Komboïgo, candidat du parti de l’ex-président Blaise Compaoré, dont le régime tombé il y a six ans fait l’objet d’une nostalgie croissante.

Après avoir annoncé qu’elle commencerait à donner des résultats en matinée, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a repoussé les opérations à l’après-midi. A 14h00 locales, elle n’avait donné les résultats que de trois communes seulement… 

Dimanche soir, son président Newton Ahmed Barry avait reconnu que “autour de 300 à 350.000” personnes sur les 6,5 millions d’électeurs n’avaient pas pu voter en raison des menaces sécuritaires, notamment dans l’Est et dans le Nord.

“Des individus ont interdit aux populations de prendre part au vote”, avait affirmé M. Barry plus tôt dimanche. Ils ont dit “que celui qui plonge son doigt dans l’encre indélébile peut dire adieu à son doigt”, selon lui. Une source sécuritaire a elle parlé “d’hommes armés”. 

Début novembre, la Cour constitutionnelle avait constaté que l’élection ne pourrait se tenir sur 17,7% du territoire, faute d’une présence de l’Etat administrative et sécuritaire suffisante.

avec AFP

 476 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.


Crystal News

GRATUIT
VOIR