Image default

Coupure d’internet à Addis Abeba après le meurtre du chanteur Oromo

Le gouvernement éthiopien a décidé de la coupure de l’internet dans la capitale du pays après que des populations se sont mises à manifester contre ce qu’elles qualifient de meurtre du chanteur  Oromo.

Pour le gouvernement, la coupure de l’internet dans la capitale Addis Abeba lors des violences dénote de la fragilité de la transition démocratique mise en œuvre par le  Premier ministre Abiy Ahmed, prix Nobel de la Paix 2019. « Le relais et l’usage qui seront faits de ces violences sur les médias sociaux surtout sont loin de préserver la paix souhaitée par tous », souligne le gouvernement.

Lors des manifestations ce mardi 30 juin 2020, les violences ont occasionné trois morts et de nombreux manifestants grièvement blessés. Ces manifestations font d’ailleurs suite au meurtre d’un célèbre chanteur de l’ethnie majoritaire oromo.

En dehors de la capitale, d’autres villes comme Adama dans le Centre du pays où des victimes ont été également dénombrées suite à des tirs des forces de sécurité.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.