Image default

Déguerpissement Cotonou : Le préfet Alain Orounla au front à Fiyégnon 1

Ecouter l'article

Ce lundi 13 septembre les habitants du quartier Fiyégnon 1 de Cotonou ont reçu des invités peu ordinaires. A la surprise générale, les visiteurs ont ordonné leur déguerpissement. Au nombre de ces visiteurs, le préfet du Littoral Alain Orounla, les forces de l’ordre, les élus municipaux notamment le 1er adjoint au maire de Cotonou et le chef du 12ème arrondissement de la ville. Le chef de file des visiteurs était visiblement satisfait de l’opération. L’autorité préfectorale déclare que « Les populations, après un peu de fébrilité, ont compris le sens de l’intervention de l’Etat et ont quitté les lieux. Nous avons pris des mesures strictement nécessaires pour assurer la sécurité du périmètre. Nous avons des professionnels qui se sont engagés dans ce travail de libération de l’espace illégalement et anarchiquement occupé ». Devant les forces de l’ordre, les populations de Fiyégnon 1 sont restées sans aucune résistance. Par ailleurs le président de l’association de développement du quartier évoque ces inquiétudes « Le déguerpissement a démarré effectivement. Ce qui me désole est qu’on était en pourparlers permanents avec les autorités compétentes. Avec le préfet surtout, le médiateur de la République, on est en pourparlers permanent. Le préfet nous rassure qu’il y aura un site de relogement pour les gens, mais malheureusement à ce jour, nous n’avons connaissance d’aucun site de relogement » a confié Marc Akponan un des habitants.
Signalons que cette opération de déguerpissement devait démarrer depuis le 1er septembre dernier.
Samuel HOUNDJO.

 444 total views,  44 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.