Image default

Des Zangbéto « protestent » contre les 30h de cours au CEG1 Ekpè

Tôt ce mardi, des gardiens de la nuit appelés « Zangbétõ » se sont invités dans le débat des 30 heures de cours par aspirant dans la commune de Sèmè-Podji. Le Collège d’Enseignement Général 1 d’Ekpè a été le théâtre d’une situation plutôt inédite.

L’administration du collège a été fermée et interdite d’accès par le symbolisme du culte Zangbétõ. Les aspirants protestent ainsi contre, selon nos informations, les différents emplois du temps rendus disponibles.

Ces emplois du temps, disent-ils, n’apportent aucun changement, après la rencontre de leur représentant avec le Chef de l’État il y a quelques jours. Mieux, ils évoquent la disproportionnalité et la discrimination dans la répartition des quotas horaires.

D’autres aspirants menacent également de rentrer dans la danse après le Ceg Ekpè. Gynias Gnonsè aspirant au Ceg 1 Ekpè. Il a été joint ce matin par Crystal-news.

 19,501 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.