Image default

Distribution de cadeaux aux enfants à Noel. Les ONG Yaks et EWE TUTU font œuvre utile.

Les enfants de Tokpota à Porto Novo et Sagbéta  dans la commune d’Avrankou peuvent désormais fêter  comme tous autres enfants de leur âge. Ce mercredi 23 décembre, les organisations non gouvernementales yaks et EWE TUTU sont allées les bras chargés de cadeaux leur rendre visite. C’était en présence des parents des heureux du jour.

Rester en communion avec les enfants surtout ceux issus des couches défavorisées, c’est l’objectif de l’ONG yaks qui, malgré la morosité économique est allée les bras chargés de cadeaux rendre visite aux enfants de Tokpota dans la cinquième Arrondissement de la ville de Porto- novo et de Sagbéta dans la Commune d’Avrankou. Une initiative qui a reçu le soutien de l’ONG EWE TUTU dont le principal responsable est l’ancienne Ministre Sofiath Babamoussa Onifadé. Selon madame Kadidjath Egounlety directrice exécutive de l’ONG Yaks et principale organisatrice de  l’évènement, cette cérémonie vient à point nommé puisqu’elle revêt un double cachet. Celui dans un premier temps de gratifier les enfants des présents en ces périodes de fin d’année mais aussi dans un second temps de célébrer le 23 décembre de chaque année dédié à la journée nationale de l’enfant. C’est donc fort de cela que durant cette cérémonie, les enfants présents ont été sensibilisés sur leur droit et devoir. Selon Monsieur Martin Adanvoéssi en charge du suivi et de l’évaluation au sein de l’ONG Yaks, les enfants ont des droits que beaucoup d’adultes bafouent aujourd’hui au profit des intérêts pécuniaires. Il en veut pour preuve le travail des enfants qui devient de plus en plus récurent dans le pays. Le représentant de la marraine de l’évènement qui est en même temps la présidente de  l’ONG EWE TUTU a loué les efforts faits par les responsables de Yaks.  Mouafak Yessoufou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, trouve indispensable de communier avec les enfants en ces périodes de fêtes. Il n’a pas manqué de leur rappeler leur devoir qui se résume au respect des parents, des ainés, mais aussi l’assiduité au travail bien fait à l’école comme à la maison. La représentante des lauréats très émus s’est confondue en remerciement pour exprimer toute sa joie. Pour Grace Vignon ce gestes des ONG Yaks et EWE TUTU est le signe de leur attachement à cette couche vulnérable que sont les enfants parfois marginalisés par leurs ainés. Elle n’a pas oublié de faire la promesse au nom ces camarades de garder l’héritage qui leur est laissé et qui n’est rien d’autre que les connaissances reçues en matière du droit et devoir des enfants.

 911 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.


Crystal News

GRATUIT
VOIR