Image default

CBDH : le Bénin mieux classé en matière de droits de l’homme

Ecouter l'article

Le Bénin à travers la Commission Béninoise des Droits de l’Homme vient de faire un bond qualitatif en matière des dispositifs institutionnels et législatifs de protection et de promotion des Droits de l’Homme. En effet,  le haut-commissariat des Nations-Unies a accrédité la CBDH au statut A par le biais du secrétaire de l’Alliance mondiale des institutions nationales des Droits de l’Homme. Ce statut A acquis est l’aboutissement d’un long processus d’évaluation du cadre juridique d’exercice de la CBDH, la qualité de ces rapports annuels, son interaction avec la population notamment la procédure d’enrôlement et de traitement des plaintes et enfin sa constante présence aux côtés des détenus. Ainsi,  ce statut le plus élevé qui régit les institutions nationales des Droits de l’Homme  accorde le privilège à la CBDH de porter la voix du Bénin dans toutes les instances internationales pour dire comment l’État Béninois compte protéger et promouvoir les Droits de l’Homme avec l’assurance de réparer les préjudices créés aux tiers.

Signalons qu’élu le 14 octobre 2021, le Bénin a débuté son mandat le 1er  janvier 2022 en tant que membre du Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations Unies (Onu). Avec cette nouvelle notation le  Bénin est désormais mis sur orbite en matière des Droits de L’Homme. Mais que vaut cette crédibilité au niveau national si la CBDH essuie la colère  des députés, des forces de défense et sécurité publique et autres acteurs étatiques ? Que valent ces avancées si les Droits humains continuent d’être violés sous le couvert d’un modèle de développement dit de la rupture ?

 Samuel HOUNDJO

 2,001 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news