Image default

Earth Hour : dans le monde entier, des villes éteignent leurs lumières pour la planète

Ecouter l'article

Samedi marquait la nouvelle édition de l’Earth Hour, une initiative lancée par le WWF en 2007 et destinée à alerter sur le changement climatique. Successivement, au fil des fuseaux horaires, des villes du monde entier se sont plongées dans le noir pendant une heure.

Le Colisée à Rome, la place Rouge à Moscou, les gratte-ciel de Hong Kong plongés dans le noir. Des villes du monde entier ont éteint leurs lumières pendant une heure samedi 27 mars pour l’Earth Hour, une opération destinée à mobiliser contre le changement climatique et pour la sauvegarde de la nature.

L’événement a commencé dans les métropoles asiatiques, où les lumières des gratte-ciel se sont éteintes à 20 h 30, heure locale. À Singapour, les gens ont regardé les tours s’éteindre sur le front de mer. Dans un parc voisin, Gardens by the Bay, des sculptures à l’allure futuriste ont vu leurs lumières disparaître également. À Hong Kong, des forêts d’immeubles se sont retrouvées dans l’obscurité, tout comme la porte historique Namdaemun à Séoul. En Thaïlande, le très populaire centre commercial CentralWorld de Bangkok a déclenché un compte à rebours et, à 20 h 30, ses vitrines extérieures se sont éteintes pendant une heure.

“Protéger la nature est notre responsabilité morale, mais la perdre accroît également notre vulnérabilité face aux pandémies, accélère le changement climatique et menace notre sécurité alimentaire”, a-t-il ajouté.

Avec AFP

 141 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.


Crystal News

GRATUIT
VOIR