24 February 2024
Bénin Société

Genève : Le Bénin honoré à l’Assemblée Générale de la GANHRI

  • mars 16, 2023
  • 4 min read
Genève : Le Bénin honoré à l’Assemblée Générale de la GANHRI

Une délégation de la CBDH composée de son M. Président, Isidore Clément CAPO CHICHI et du Rapporteur Général, Serge PRINCE AGBODJAN participe à l’Assemblée Générale de la l’Alliance Globale et mondiale des Institutions nationales des Droits de l’Homme (GANHRI) depuis le 14 mars 2023 au Palais des Nations à Genève. Au cours de cette rencontre, le Bénin a été honoré grâce à la Commission Béninoise des Droits de l’Homme qui a reçu officiellement son certificat au statut ‘’A’’.Plusieurs rencontres étaient à l’ordre du jour ce mercredi 15 mars 2023. La délégation béninoise a participé à l’Assemblée Générale de l’Association francophone des commissions nationales des droits de l’homme (AFCNDH) qui regroupe l’ensemble des Institutions nationales des droits de l’Homme francophones du monde entier. Cette session a été l’occasion pour les délégations des INDH de la zone francophone d’adopter le rapport moral et financier de l’Association et le plan d’action pour la période 2023 et suivante. Ce fut également l’occasion pour les délégations venant des pays francophones du monde, d’échanger sur les bonnes pratiques des Commissions nationales et sur des problèmes que rencontrent les INDH francophones. L’AFCNDH a pour mission de les soutenir et de les accompagner dans leur processus de création et d’accréditation auprès des Nations Unies, et dans leurs actions de promotion et protection des droits de l’Homme au niveau national et international. Suite à cette rencontre, la délégation de la CBDH a pris part à la deuxième journée de l’Assemblée Générale de la GANHRI. Cette conférence annuelle de GANHRI, co-organisée avec le Bureau des droits de l’Homme des Nations Unies, a été une occasion pour les membres et partenaires de la GANHRI de marquer le 30e anniversaire de l’adoption des Principes de Paris et le 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Pour la première fois, le Bénin, à travers sa Commission a participé pleinement aux travaux et a voté en vertu de son accréditation au statut A.L’accréditation au statut ‘’A’’ atteste que la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) a démontré sa pleine conformité aux Principes de Paris, gage de légitimité et de crédibilité. L’accréditation au statut “A” donne à la CBDH le droit de participer aux travaux de la GANHRI, du Conseil des Droits de l’homme des Nations Unies et de plusieurs autres mécanismes de surveillance des Droits de l’homme. Le Statut ‘’A’’ contribue également à renforcer la crédibilité de l’INDH dans son travail aux niveaux national et international.Au cours des travaux, la Commission Béninoise des Droits de l’Homme a été honorée et a reçu officiellement et devant les centaines des délégations venant du monde entier, son certificat au statut ‘’A’’ après avoir passé avec succès son examen d’accréditation à ce statut. En plus de la délégation de la CBDH, il faut noter la présence de Monsieur l’Ambassadeur Angelo DAN, Chef de Mission adjoint à l’Ambassade du Bénin en France/Mission permanente du Bénin auprès des Nations Unies à Genève et de Madame Inès HADONOU TOFFOUN, Directrice des Droits de l’Homme au Ministère de la Justice du Bénin qui sont arrivés témoigner le soutien du gouvernement du Bénin à cette grande manifestation. Les Principes de Paris énoncent des normes minimales convenues au niveau international que les Commission nationales des Droits de l’Homme doivent respecter pour être considérées comme crédibles. Les Principes de Paris exigent que les INDH soient indépendantes en matière de droit, de composition, de fonctionnement, de politique et de contrôle des ressources. Ils exigent également que les INDH aient un large mandat : pluralisme des membres; fonctions larges ; pouvoirs adéquats ; des ressources adéquates ; méthodes coopératives ; et s’engager auprès d’organismes internationaux.La GANHRI, par l’intermédiaire du Sous-comité d’accréditation (SCA), est responsable de l’examen et de l’accréditation des INDH conformément aux Principes de Paris. Il s’agit d’un processus rigoureux, basé sur les pairs, entrepris par des représentants des INDH de chacune des quatre régions : Afrique, Amériques, Asie-Pacifique et Europe.Par ce statut ‘’A’’, la Commission Béninoise des droits de l’Homme siègera désormais au niveau mondial et assumera pleinement son mandat de promotion et de protection des droits de l’Homme dans le respect des principes de Paris.

 852 total views,  1 views today

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news