Image default

Guinée: l’opposant Sidya Touré appelle à un dialogue national

L’opposant Sidya Touré, qui avait boycotté la présidentielle d’octobre 2020, appelle à un dialogue national en Guinée. Dans un communiqué, son parti, l’Union des forces républicaines (UPR), invite le président Alpha Condé à initier un dialogue avec les Guinéens, et notamment les partis politiques. Pour Sidya Touré, il s’agit à ce jour de la seule issue possible pour résoudre la crise que traverse le pays.

’Union des forces républicaines (UFR) part d’un constat : « La décision de la Cour constitutionnelle est un fait acté », lit-on dans une déclaration publiée mercredi 30 décembre au soir. C’est une manière implicite de reconnaître le verdict des urnes, d’un scrutin jusque-là vivement contesté et que l’UFR a boycotté.

L’UFR prône désormais un dialogue national. « C’est un appel à la concertation pour qu’au moins, le travail recommence et que les Guinéens puissent voir le bénéfice de tous ces débats politiques qui n’en finissent pas », déclare Sidya Touré, président de l’UFR.

L’UPR se positionne en parti centriste pour exister

Avec qui compte-t-il dialoguer ? Avec le président Alpha Condé ? « On dialogue avec les gens avec lesquels on n’est pas d’accord. Sur quelle base ? Ceci reste à définir. Ce n’est pas une discussion personnelle pour retrouver des postes de-ci de-là, de savoir comment nous allons faire repartir les choses en Guinée », poursuit-il.

Dépourvu de députés au sein du Parlement, « l’UFR se positionne en parti centriste pour exister sur l’échiquier politique », analyse un responsable de la société civile. Le tout, dans un contexte où plusieurs leaders de l’opposition ont été inculpés mi-novembre pour « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation », après les contestations électorales.

 281 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.