Image default

Hôpitaux du Bénin: un cortège de morts par la faute de la réforme du secteur (Lire le rapport que vient de rendre public l’ONG Bénin Diaspora Assistance)

Ecouter l'article

Selon ce dernier rapport de l’ONG Bénin Diaspora Assistance, du fait de la réforme du gouvernement Talon du milieu hospitalier, la fréquentation des hôpitaux du Bénin s’est vue brusquement multiplier par cinq. Cela est due à la fermeture de nombreux cabinets et cliniques privés. Conséquences, on refuse, on rejette de nombreux malades, on obtient difficilement les rendez-vous, de nombreux malades meurent aux portes des urgences…etc.

Le même débordement s’observe dans les maternités. À compter de 2018, les naissances dans les maternités publiques se sont multipliées par six pour les mêmes raisons. Malheureusement le recrutement du personnel est loin d’avoir suivi ce rythme.

        Ces structures publiques sont dépourvues de plateaux techniques et autres équipements adéquats.

  Une partie de ce rapport de l’ONG Bénin Diaspora Assistance est également consacrée à la gestion de la pandémie de la covid 19 dans les hôpitaux du Bénin. Deux autres aspects de cette réforme du système sanitaire public engendrant beaucoup de morts sont la suppression de la prise en charge des indigents souffrant des affections à longue durée ou encore  l’absence ou le dysfonctionnement dans les hôpitaux. Plusieurs recommandations sont énoncés dans ce rapport qui a été déposé au Chef de l’État le 18 octobre 2021.

 3,989 total views,  1 views today

Articles Similaires

1 commentaire

Avatar
David Adjadi 21 octobre 2021 at 18 h 48 min

Quel dommage!
A quoi sert une réforme mortifère ?
Ça donne l’impression que tout ces morts profitent à certain dans la république
Est ce qu’il y a une parmi les réformes de ce gouvernement que la majorité des citoyens ont applaudi ?
Gouverner un pays ne signifie pas de sacrifier ces populations sous prétexte de réformes ?
Quelle serait la suite de toute ces réformes après le départ de ce gouvernement ?
C’est triste comme constat malheureusement c’est ça la réalité

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.