Bénin PODCAST Société

Incarcération de 21 militants de la CSTB : 04 organisations de la diaspora s’indignent

  • mai 9, 2024
  • 4 min read
Incarcération de 21 militants de la CSTB : 04  organisations de la diaspora s’indignent

Le Comité Culturel pour la Démocratie au Bénin , le Comité de l’Alliance Pour la Patrie dans la Diaspora , la Coordination générale, canal historique de la Résistance béninoise dans la diaspora (CG-ch/RBD), et le Rassemblement de la Diaspora Béninoise pour la Souveraineté protestent contre l’incarcération injuste et la poursuite des 21 personnes arrêtées dans le cadre de la célébration de la fête du Travail. Ces organisations exigent deux choses du régime. C’est à travers un communiqué conjoint qu’elles s’adressent aux autorités béninoises. Lire plutôt l’intégralité du communiqué.

DIASPORA BÉNINOISE

COMMUNIQUÉ CONJOINT

ENCORE À PROPOS DE LA RÉPRESSION DE LA MARCHE DES TRAVAILLEURS DU 1ER MAI 2024

La nouvelle est tombée au soir du 06 mai 2024 par un communiqué émis par le procureur Jules AHOGA : « L’enquête s’est poursuivie à l’égard de quarante-une (41) personnes gardées à vue. Il est établi que ces personnes ont été recrutées dans les quartiers de Cotonou pour troubler l’ordre public. Elles ne justifient pas de qualité de travailleur. La réalisation d’un test urinaire, sur instruction du parquet, s’est révélée positive à l’égard de vingt-et-un (21) d’entre elles quant à la consommation et à l’usage de cannabis. Ces personnes sont poursuivies devant le tribunal correctionnel pour répondre des faits qui leur sont reprochés ».Pour rappel, le 1er mai 2024, le gouvernement avait fait arrêter 72 personnes qui se rendaient, à bord d’autobus, à la marche pacifique appelée par la *Confédération Syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB) pour la commémoration annuelle de la fête internationale du Travail. Le même jour, dans la soirée, 20 d’entre eux ont recouvré leur liberté d’aller et de venir. Le 03 mai, parmi les personnes venues au tribunal lors de la comparution des 52, deux (2) ont été arrêtées portant le nombre à 54. À la fin de la comparution, 42 d’entre elles ont vu leur garde à vue prolongée au motif d’ « attroupement non armé ». Donc dans des autobus en circulation. Mais ce 6 mai, c’est sous un autre motif de « détention et de consommation de cannabis » que 21 personnes sont finalement déférées à la prison civile de Cotonou et poursuivies par l’État béninois. Un nouveau motif établi par des tests d’urine décidés par le parquet sur des personnes gardées à vue depuis six (6) jours dans les locaux de la police, prélèvements d’urine en l’absence de leurs avocats et tests réalisés par un laboratoire sous le seul contrôle du pouvoir et après avoir nourri eux-mêmes les personnes en garde-à-vue alors que la nourriture apportée par leurs proches et parents leur avait été refusée. Même méthode de montage de preuves comme dans les dossiers de Laurent MÈTONGNON, Sébastien AJAVON et consorts.L’évolution et les changements des motifs de détention et des poursuites de ces 21 personnes sont plus que troubles, abracadabrants et choquants. C’est encore une nouvelle mascarade de justice au Bénin.La diaspora béninoise est scandalisée. Elle s’indigne face à ces pratiques sordides et répugnantes propres aux pouvoirs dictatoriaux.Aussi, par la voix combinée de quatre organisations de la diaspora, le Comité Culturel pour la Démocratie au Bénin (CCDB), l’ Alliance Pour la Patrie dans la Diaspora* (CAPPD), *la Coordination générale, canal historique de la Résistance béninoise dans la diaspora* (CG-ch/RBD) et le *Rassemblement de la Diaspora Béninoise pour la Souveraineté (RDBS), la DIASPORA béninoise :

– Proteste contre l’incarcération injuste et la poursuite des 21 personnes arrêtées dans le cadre de la célébration de la fête du Travail ;

– Exige l’abandon pur et simple des charges grotesques fabriquées à leur encontre ;

– Exige leur libération immédiate et sans condition.

Paris, le 9 Mai 2024

Le Comité Culturel pour la Démocratie au Bénin (CCDB), Comité de l’Alliance Pour la Patrie dans la Diaspora (CAPPD), La Coordination générale, canal historique de la Résistance béninoise dans la diaspora (CG-ch/RBD), Le Rassemblement de la Diaspora Béninoise pour la Souveraineté (RDBS)

 6,056 total views,  1 views today


En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news