Bénin Société

Jérôme Carlos, un serviteur résolu de la vérité selon Olivier ALLOCHEME

  • février 15, 2024
  • 3 min read
Jérôme Carlos, un serviteur résolu de la vérité selon Olivier ALLOCHEME

Le journaliste Olivier ALLOCHEME rend hommage à Jérôme Carlos. Ceci dans le cadre de l’initiative Trente jours d’hommage à Jérôme Carlos. Lisez plutôt son message d’hommage.

J’ai connu Jérôme Carlos quand j’étais étudiant. Son roman Fleur du désert était alors au programme en deuxième année de Lettres Modernes avec le Professeur Adrien Huannou. A l’époque (1999), j’avais trouvé que l’ouvrage avait une bonne dose de prose poétique, l’auteur y allant d’allégories bibliques l’amenant à user d’anaphores, de métaphores, bref de tout le registre lyrique qui fait la mystique du verbe poétique. Et puis, il y avait ce recours au fantastique qui achève de donner à l’ouvrage une dimension prophétique. Après cette rencontre académique, j’entre dans le métier de journaliste et en 2006, avec quelques confrères, nous fondons L’Evénement Précis. Le contexte de création de ce quotidien était tel que, jeunes journalistes, nous avions besoin d’un mentor pour nous guider à faire notre chemin au milieu des ronces et des épines de la presse béninoise. Et c’est là que Jérôme Carlos était devenu une épaule sur laquelle nous nous appuyions. Un coup de fil pour nous faire rencontrer un partenaire, des conseils pour gérer les inévitables conflits au sein de l’équipe rédactionnelle, quelques encouragements pour nous féliciter quand il le fallait, mais aussi des gronderies lorsqu’il les jugeait nécessaires. De temps en temps, je recevais ses félicitations sur mes éditos, surtout lorsqu’il apprit que j’avais une formation d’historien. Historien lui-même, il avait vite remarqué que je tentais de donner une profondeur temporelle à mes analyses politiques pour expliquer le présent et se projeter sur l’avenir. C’est un détachement qui vous hisse littéralement au-dessus de la mêlée, et vous empêche (littéralement aussi) de vous mêler à la cohue ambiante. Vous avez horreur des effets de manche qui font sensation dans la presse. Mais il y a ce côté bouillant et intraitable qui, je pense, fait qu’en matière politique, j’ai souvent eu des positions tranchées. C’est sans doute là ma différence avec Jérôme Carlos. Son écriture était toute de sagesse, plongée dans les profondeurs de sa vaste expérience des hommes et du temps. C’est pourquoi il n’avait de cesse de recommander la pondération, surtout sur la matière politique où les personnes se font personnages dans l’espace public. Je garderai de lui l’image d’un serviteur résolu de la vérité. Il a su garder intacte sa réputation d’homme attaché à son intégrité, sans pour autant s’ériger en donneur de leçon. En un mot, comme en mille, Jérôme Carlos incarne pour moi la figure de l’intellectuel engagé qui va au contact des problèmes de sa société, tout en gardant l’humilité de la distance.

Dr. Olivier ALLOCHEME, Rédacteur en chef du quotidien L’Evénement précis

 3,251 total views,  1 views today


En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news