Image default

Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail édition 2022 : l’OIT met l’accent sur la culture positive

Ecouter l'article

Depuis 1996, le 28 avril est une journée portée par l’Organisation Internationale du Travail pour promouvoir la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles dans le monde entier. Cette année L’OIT a voulu  mettre en avant la culture positive de la sécurité et de la santé.

Cette année, la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail 2022 se concentre sur le renforcement du dialogue social en vue d’une culture de la sécurité et de la santé. Selon l’estimation de l’OIT, 2,9 millions de travailleurs meurent chaque année à cause d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Au moins 402 millions sont victimes d’accidents non mortels. Les longues heures de travail (745 000 décès), l’exposition aux particules, gaz et fumées (450 000 décès) figurent parmi les principaux facteurs de risque à l’origine du plus grand nombre de décès constatés dans le monde. Cette journée est donc une occasion pour les employeurs et plus généralement tous les acteurs concernés de mener des actions de sensibilisation à la santé et la sécurité sur le lieu de travail. Cette année, l’OIT a choisi d’inscrire la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail dans une approche prônant la collaboration et le dialogue social, dans le but d’instaurer une véritable culture de la prévention. « Un solide système de sécurité et de santé au travail, impliquant une participation significative de toutes les parties concernées, à l’échelle nationale et dans les entreprises, est crucial pour protéger le milieu de travail et préserver la sécurité et la santé des travailleurs. Quelle que soit la taille de l’entreprise et quel que soit son secteur d’activité, la prise en charge de la sécurité et de la santé nécessite la participation de tous. Avec une meilleure communication, cette « culture positive » doit permettre d’établir des solutions adaptées et durables. Dans une entreprise ou sur un site de travail qui valorise la prévention, la sécurité et la santé au travail, « les travailleurs se sentent à l’aise pour s’inquiéter ouvertement des risques ou des dangers éventuels », et l’entreprise « collabore de façon proactive avec eux » pour mettre en place les mesures nécessaires», estime l’OIT.

Rappelons que cette journée du 28 avril, dédiée chaque année à la santé et à la sécurité au travail fait partie  des combats les plus anciens de l’OIT depuis sa création en 1919, avec l’adoption d’une cinquantaine de conventions traitant de la question de la prévention et de la santé au travail.

 Chanceline TOKOTCHI HANGBE

 279 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.