Bénin PODCAST Politique

Justice: De sa cellule Fred Houénou implore la clémence de Talon

  • novembre 28, 2021
  • 3 min read
Justice: De sa cellule Fred Houénou implore la clémence de Talon

Fred Houénou , l’ancien conseiller technique du ministre de la communication demande l’intervention du président Talon et  pond une lettre ouverte à cet effet, à la suite de celle  du 30 juillet 2021. Fred Houénou, président du parti Rassemblement pour la République dans cette nouvelle correspondance demande l’intervention du Chef de l’État pour la remise en liberté de tous les détenus politiques. Il a arrêté dans la matinée du samedi 15  mai 2021 à son domicile à Abomey-Calavi et déposé à la prison civile de Cotonou.

Nous vous proposons l’intégralité de sa lettre ouverte .

Lettre ouverte au président de la République.
Prison civile de Cotonou, le 27 novembre 2021
Objet : plaidoirie pour une mise en liberté de tous les détenus politiques.
Excellence monsieur le Président de la République,
C’est ici la deuxième fois que je vous écris dans le but de faire fléchir votre cœur en faveur de tous les détenus politiques gardés dans nos prisons.
La première fois ce fut le 26 juin 2021, avec vingt et neuf autres détenus du bâtiment M de la prison civile de Cotonou. Et déjà à l’époque ce fut pour demander grâce et miséricorde , bien que le terme de grâce ne soit point approprié à notre contexte, car la grâce est subordonnée à une condamnation préalable restée sans appel. Mais la juxtaposition de ce terme à celui de miséricorde vise à éveiller un grand principe Cher à notre culture dahoméenne resté encore aujourd’hui enfoui dans l’âme de notre peuple. Celui qui affirme urbi et orbi que le père ne tue pas son enfant pour cause d’offense , il le punit et le ramène ensuite. Point donc besoin d’attendre une condamnation pour demander une grâce.
Monsieur le Président de la République, c’est parce que vous veniez encore de donner la preuve à la face de notre continent tout entier de votre profond attachement à la restauration de la culture africaine, et aussi parce que dans votre discours d’investiture vous avez déclaré et je cite << les élections sont terminées à présent , je veux rassembler tous mes enfants à la construction de la nation>> que je viens humblement demander au premier magistrat du Bénin de bien vouloir intervenir auprès du procureur spécial de la CRIET afin que dans ses réquisitions devant le juge des libertés , il fasse preuve de clémence envers tous les détenus car tous sont vos enfants.
Monsieur le Président de la République , les familles se disloquent , les enfants cessent l’école , la souffrance gagne les cœurs parce que les pères sont toujours en détention. Monsieur le Président , la famille , l’école et la culture , voilà les socles de notre République et pour que le Bénin continue de rester pour chacun d’entre nous une espérance infaillible, je vous prie de bien vouloir parler. Parler s’il vous plaît monsieur le Président. Mais je sais que vous parlerez car vous savez que le président de la République demeure pour tous les béninois l’ultime recours lorsque tous les autres sont épuisés.
Que le Dieu de paix et de grâce bénisse le Bénin et ses enfants.
Fred HOUENOU.

About Author

ghislain

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news