Image default

L’armée rwandaise était présente en RDC courant 2020, selon les experts de l’ONU

Les Forces de Défense rwandaises (FDR, l’armée gouvernementale) ont été présentes dans l’est du territoire congolais au moins entre fin 2019 et octobre 2020, en dépit des dénégations de Kigali, affirme le dernier rapport des experts de l’ONU sur la République démocratique du Congo (RDC).

De fin 2019 à début octobre 2020, des membres des Forces de défense rwandaises étaient présents dans le Nord-Kivu, où ils ont mené des opérations en violation du régime de sanctions” imposées par le Conseil de sécurité de l’ONU, indique le groupe d’experts des Nations unies chargé de veiller au respect de l’embargo sur les armes en RDC dans ce rapport “à mi-parcours” publié fin décembre.

L’embargo sur les armes en RDC décidé par le Conseil de sécurité prévoit que tout soutien armé au pays doit être formellement notifié au Comité des sanctions, ce qui n’a pas été le cas.

Le groupe d’experts explique avoir examiné des éléments de preuve et s’être entretenu avec vingt sources au sujet de la présence de l’armée rwandaise en RDC et des opérations militaires menées par celle-ci dans le Nord-Kivu entre la fin de 2019 et le début d’octobre 2020.

Ainsi, le 2 octobre 2020, notamment, 60 membres de la FDR portant 18 mitrailleuses PKM et quatre lance-roquettes ont été observés sur le mont Rugomba.

Dans sa lettre au groupe d’experts faisant suite aux questions du rapport, le gouvernement rwandais nie toutes les allégations.

 403 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.


Crystal News

GRATUIT
VOIR