Image default

Le pape François se voit finir sa vie à Rome et non en Argentine son pays natal

Ecouter l'article

Le pape François se voit mourir à Rome, toujours souverain pontife, sans retourner vivre dans son Argentine natale, selon un entretien retranscrit dans un livre intitulé “La santé des papes” dont les bonnes feuilles ont été publiées samedi dans le quotidien argentin La Nacion.

Je ne retournerai pas en Argentine

Dans cet entretien accordé au journaliste et médecin argentin Nelson Castro au Vatican en février 2019, le pape dit penser à la mort, mais ne pas la craindre. Interrogé sur la façon dont il voit sa propre fin, François, âgé de 84 ans, répond : “je serai pape, en exercice ou émérite. Et à Rome. Je ne retournerai pas en Argentine“.

Selon l’auteur de l’ouvrage intitulé “La santé des papes. Médecin, complot et foi. De Leon XIII à François“, qui sortira lundi en Argentine, “c’est la première fois qu’un pape parle de sa santé avec la transparence avec laquelle l’a fait François“.

elle ne me manque pas […] Ce qui me fait mal, ce sont ses problèmes

L’ancien archevêque de Buenos Aires, de son nom Jorge Bergoglio, affirme aussi que l’Argentine ne lui manque pas : “Non, elle ne me manque pas. J’y ai vécu 76 ans. Ce qui me fait mal, ce sont ses problèmes“, dans une allusion à la crise économique qui secoue le pays sud-américain.

Le pape argentin a été vacciné contre le Covid-19. Outre son âge, le chef des 1,3 milliard de catholiques est considéré comme personne à risque : à 21 ans, en 1957, il avait souffert d’une pleurésie aiguë et les chirurgiens avaient dû procéder à l’ablation partielle de son poumon droit.

 130 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.