Image default

Léhady Soglo visé par un mandat d’arrêt international

L’ancien maire de la municipalité de Cotonou, Léhady Vinagnon Soglo a été condamné par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) pour faits de malversation.

Léhady Soglo coupable des faits d’abus de fonction, alors maire de Cotonou. C’est le verdict qu’a prononcé la CRIET dans l’affaire impliquant l’ancien édile de Cotonou. Avec lui, une vingtaine d’autres cadres de la mairie qui, heureusement pour eux, ont été relaxés au bénéfice de doute.

En gros, suivant le verdict de cette Cour spéciale, il s’agit d’un dossier concernant des faits de détournement de deniers publics et de corruption dans la passation des marchés publics. En plus des 7 ans d’emprisonnement, l’ex maire Léhady Soglo a été condamné à 5 millions F Cfa d’amende et au payement de la somme de 267,005 millions F Cfa à titre de dommages-intérêts à l’Etat béninois constitué partie civile dans le dossier.

Signalons que Léhady Soglo est parti du pays et s’est exilé en Europe depuis le déclenchement de l’affaire en 2017.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.