Image default

Nigeria : opération en cours pour libérer 39 collégiens pris en otage

Ecouter l'article

Les forces de sécurité nigérianes ont intensifié leurs efforts samedi pour secourir une quarantaine d’étudiants kidnappés jeudi dans l’État de Kaduna, dans le centre nord du Nigeria, selon la police et des responsables.

Des hommes armés avaient pris d’assaut jeudi soir un collège de Mando, à la périphérie de la capitale de l’État. L’armée était parvenue à secourir dans la foulée près de 180 étudiants et étudiantes. Mais 39 autres, 23 femmes et 16 hommes, restent otages des “bandits“, selon les autorités locales.

Une équipe combinée de la police, de l’armée et d’autres forces de sécurité est à la recherche des étudiants kidnappés“, a déclaré à l’AFP Mohammadu Jalinge, porte-parole de la police de l’État. “Nous ratissons les forêts et les buissons environnants en vue de libérer les otages. Très bientôt, ce sera fini pour les bandits“, a-t-il assuré, précisant que les preneurs d’otages n’avaient pas pris contact avec les autorités.

Lire aussi : Nord du Nigeria: nouvelle attaque d’école, le nombre d’otages reste flou

Une opération de sauvetage des étudiants est en cours par les personnels de l’armée, de la police et de la DSS (services de renseignements)“, a déclaré de son côté à l’AFP le commissaire d’État à la sécurité intérieure, Samuel Aruwan.

Il s’agit de la quatrième attaque d’école en moins de trois mois dans le nord-ouest et le centre du Nigeria, où des groupes criminels, appelés “bandits” par les autorités, attaquent des villages, volent du bétail et pratiquent des enlèvements contre rançon depuis une dizaine d’années.

 1,273 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.