Image default

Nigeria: quatre manifestants arrêtés en novembre acquittés

Ecouter l'article

Un tribunal nigérian a acquitté lundi quatre des six manifestants arrêtés en novembre dernier pour avoir protesté devant l’Assemblée Nationale d’Abuja, la capitale fédérale, dans la continuité d’un mouvement contre les violences policières.

“Les accusés, Olutosin Adeniji, Abdusalam Zubarur, Paul Akinwumi et Devour Chomo sont libérés et la plainte contre eux est rejetée”, a déclaré le juge Musa Eneye.

Les deux autres, Yasidu Bashiru et Kabiru Garzali, étaient absents du tribunal pour cause de maladie. Leur cas a été ajourné au 24 mars.

Les six accusés ont été arrêtés le 8 novembre 2020 et étaient accusés de rassemblement illégal, après que quelques dizaines de personnes se soient réunies à Abuja pour demander la fin des violences policières et une réforme générale du pouvoir.

La vidéo de l’une des accusées, la photojournaliste Olutosin Adeniji, filmée lors de leur première apparition devant la justice avait fait le tour des réseaux sociaux et suscité l’émoi au sein de la jeunesse nigériane.

En octobre dernier, le pays le plus peuplé d’Afrique a été balayé par des semaines de manifestations pour demander le démantèlement de la brigade spéciale anti-vols (SARS), régulièrement accusée d’exaction.

Le mouvement #EndSARS avait pris de l’ampleur et s’était rapidement transformé en émeutes contre le pouvoir en place, matées dans le sang par les forces de sécurité.

Au moins 56 personnes ont été tuées, avait estimé en octobre selon Amnesty International.

 1,037 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.