Image default

Non aux Grossesses en milieu scolaire: Véronique TOGNIFODE au front

Ecouter l'article

La Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance, Véronique TOGNIFODE a eu  des échanges participatifs avec les élèves de trois collèges de l’Ouémé. C’était au cours  de la campagne “Agbazatché” pour le compte de l’année scolaire 2022 – 2023.

Dans les trois collèges d’enseignement de l’Ouémé à savoir : le CEG Honvié, dans la commune d’Adjarra ; le CEG Dangbo et le CEG Akpadanou dans la commune d’Adjohoun. La ministre a échangé sur des thématiques entre autres : la santé sexuelle et reproductive, le dialogue parents-enfants, l’estime de soi, les moyens de dénonciation des harcèlements sexuels.  Comme en situation de classe, les échanges ont été interactifs sans langue de bois. La Ministre a évoqué les  conséquences d’une sexualité irresponsable, notamment pour  la scolarité des filles.

A l’en croire, les adolescentes en milieu scolaire doivent renoncer aux gains faciles et « prendre conscience de l’importance à accorder à leur formation; savoir ce qu’elles veulent et ne pas permettre à qui que ce soit de perturber leur destinée», recommande-elle.

Cependant Véronique  TOGNIFODE n’a pas manqué de rappeler, les dispositions légales prises par le Gouvernement pour renforcer la protection des filles contre toutes violences sexuelles, et  autres mesures prises pour accompagner les familles démunies afin d’éviter que la pauvreté soit un prétexte pour les filles de céder au marchandage de leur corps.

 Samuel HOUNDJO

 659 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.