Image default

PRÉSIDENTIELLE 2021 ET PARRAINAGE: la Cour constitutionnelle se déclare incompétente.

Les sages de la cour constitutionnelle du Bénin ont confirmé la disposition sur le parrainage des candidats à la présidentielle d’avril 2021. La haute juridiction s’est prononcée sur cette disposition ce jeudi.

 Tous les candidats à la présidentielle de 2021 au Bénin seront parrainés par des élus (députés et ou maires). C’est du moins ce qui convient de retenir de la décision de la haute juridiction. Après examen de trois requêtes introduites par des citoyens béninois dont deux juristes sur le principe du parrainage, la haute juridiction s’est déclarée « incompétente » ce jeudi 7 janvier 2021.

« C’est un acte de volonté du pouvoir constituant. Il ne peut donc faire objet de contrôle par la Cour constitutionnelle. La Cour ne peut contrôler le respect de la procédure de révision de la constitution », ont décidé les sept sages lors de la plénière de ce jeudi.

Les recours contre l’application du principe de parrainage des candidats à la présidentielle faut-il le rappeler  ont été faits par les juristes Nourou-Dine Saka Saley , Armand Bognon et le médecin Nadin Ange Tayéwo Kokodé.

 

Dans leur habituel exercice de contrôle de constitutionnalité, les sept sages avaient déclaré conformes à la loi fondamentale du Bénin, ces réformes (code électoral et loi modificative de la constitution). Depuis leur adoption et leur promulgation, ces lois ont été objets de controverse, notamment dans le rang de la société civile de l’opposition, et de certaines confections religieuses notamment le clergé. Par quelle alchimie toutes les parties pourront participer aux prochaines joutes électorales comme le martèle le premier magistrat du pays lors de la première partie de sa tournée de redditions de compte ? Wait and see .

 

 156 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.