Image default

Présidentielle 2021: Irénée Agossa révèle sa stratégie de l’obtention du parrainage

Ecouter l'article

La question du parrainage en vue de la prochaine élection présidentielle continue de susciter des remous au sein de l’opinion publique. Invitée sur l’émission « grand angle » de Crystal news, le colistier de Corentin Kohoué a révélé les stratégies adoptées pour décrocher les fiches du parrainage.

Considéré comme la chasse gardée de Patrice Talon candidat à sa propre succession pour la prochaine élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021, le parrainage a suscité au sein de l’opinion publique des discussions houleuses surtout dans les médias. Plusieurs personnes  se sont soulevées dans le camp de l’opposition dénonçant la confiscation de cette pièce importante entrant dans la composition des dossiers de candidature.  Mais pendant que certains candidats estiment avoir eu de sérieuses difficultés à chercher les parrainages sans l’obtenir, d’autres ont usé de leur intelligence et stratégie pour les avoir. C’est le cas du duo Irénée Agossa et Corentin Kohoué. Ce weekend au cours d’une émission sur Crystal news, le candidat au poste de vice-président de ce duo a dit qu’il s’est levé tôt pour aller parler aux députés et maires détenteurs des fiches du parrainage. Pour Irénée Agossa, pendant que certains reniaient le parrainage prétextant qu’il provient des lois anti démocratiques, il est allé au contact des élus pour les avoir. Cette démarche dit il s’est faite dans l’humilité et dans la courtoisie a-t-il souligné. «  J’ai dit aux députés et maires de nous donner la possibilité d’affronter Patrice Talon dans les urnes et dans les idées et vous verrez que nous allons vous battre » a souligné l’homme, très certain de sa capacité. Il pense qu’il ne s’agit pas de faire des déclarations à longueur de journée pour vaincre l’actuel chef de l’état mais il faut le confronter dans les idées. Irénée Agossa regrette par ailleurs le comportement de ces anciens alliés qui l’ont humilié en le suspendant du parti les Démocrates.  « Je suis loin d’être un traitre car le quotidien des béninois me préoccupe. Ceux qui me traitent ainsi n’ont aucune idée du combat que nous menons. Je pensais être dans un parti structuré et de grande ambition mais durant mon séjour, j’ai compris que ce qui intéresse ces gens n’est rien que des problèmes personnels s’est-il désolé ».  L’objectif n’est pas notre personne, mais le combat que nous menions était un combat noble pour le bon devenir du parti a affirmé Irénée Agossa au cours de cette émission. Toutefois, il tend la main à celui qu’il désigne comme ses camarades pour vaincre Patrice Talon car l’objectif que vise chacun d’eux reste le retour aux valeurs démocratiques et institutionnelles en souffrance sous le régime de la rupture depuis  le 06 avril 2016.  

 440 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.