Image default

Présidentielle 2021: La cour invitée à statuer sur des recours.

Ecouter l'article

Les épisodes de recours devant la cour constitutionnelle sont loin de connaitre une fin. En effet, depuis plusieurs semaines, des  recours ont été déposés devant la haute juridiction et certains ont déjà été vidés. Mais ce mercredi, d’autres recours seront encore étudiés par les sept sages de la cour constitutionnelle. 

Il s’agit des recours déposés par l’ancien ministre Galiou Soglo. Dans son  recours, il attaque la CENA  pour violation de la loi n°90-32  portant constitution du 11 décembre 1990 et de la charte  africaine des droits de l’homme et des peuples. On se rappelle que lors du dépôt des dossiers de candidature pour la prochaine élection présidentielle, Ganiou Soglo avait refusé de déposer son dossier selon les dispositions de la constitution amendée et des nouvelles dispositions du code électoral et de la charte des partis politiques. Le deuxième requérant, l’honorable Affo Obo Amed  TIDJANI conteste  l’authenticité du parrainage portant son nom. En effet au cours de la période du dépôt des dossiers de candidature, l’honorable TIDJANI avait souhaité porté son choix sur la candidate Rikiath Madougou. Mais selon lui, les formulaires de parrainages ont été retirés par les présidents de partis politiques et distribués selon leur bon vouloir. Une situation qui a créé un tollé général dans l’opinion publique. Plusieurs personnes se sont demandé si réellement les députés et les maires ont eu les  mains libres pour donner leur parrainage. Une chose est certaine, la cour va statuer sur ces différents cas et le peuple sera situé. Il  faut noter qu’en dehors de ces deux recours, la cour se prononcera sur d’autres requêtes.

 501 total views,  2 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.