Bénin Société

Révision de la constitution: le parti RN dit non et propose la relecture du code électoral

  • février 13, 2024
  • 3 min read
Révision de la constitution: le parti RN dit non et propose la relecture du code électoral

Le parti Renaissance Nationale a affirmé son désaccord à une révision de la constitution et a proposé une relecture du code électoral. Le parti a réaffirmé son soutien au chef d’État et fait des amendements au code électoral. C’est à travers un communiqué de presse ce lundi 12 février 2024.‹‹Pour une fin de mandat apaisée et une sortie par la grande porte, Renaissance Nationale soutient le président Patrice Talon en suggérant d’éviter une révision de la Constitution et propose des amendements au Code électoral.›› C’est ce qu’on peut lire dans le communiqué de presse du parti Renaissance Nationale signé par le vice-président du parti, Me Cyrille DJIKUI. Le parti a invité les parlementaires à une révision du code électoral afin de satisfaire les injonctions de la Cour Constitutionnelle. Renaissance Nationale a reconnu que le code électoral comporte des imperfections et demande de d’adapter les lois électorales aux réalités béninoises. Deux options pragmatiques ont été proposées par le parti pour concilier les intérêts démocratiques et la mise en œuvre effective des réformes électorales. ‹‹ Les deux options emmènerons la représentation nationale à modifier les articles 40 et 135 du code électoral qui fixent le dernier délai de dépôt des dossiers de candidatures à l’élection Présidentielle à 50 jours avant le début de la campagnélectorale›› peut-on lire dans le communiqué de presse de Renaissance Nationale. De manière spécifique, le parti propose soit de porter ce délai à 55 jours avant le début de la campagne électorale pour la Présidentielle si le désir du peuple est de conférer le droit de parrainage aux députés de 2023 et aux maires de 2020 ; soit de réduire ce délai à 39 jours avant le début de la campagne électorale avec la précision que les parrains sont les élus de l’année électorale 2026 si le désir du peuple est de conférer le droit de parrainage à ces derniers. ‹‹Dans le premier cas, la date limite du dépôt des dossiers à la CENA se retrouverait fixée au 31 janvier 2026, veille du démarrage de l’installation des conseils communaux de 2026 et huit (08) jours avant l’investiture des députés de la 10ème législature. Dans le deuxième cas, la date limite du dépôt des dossiers à la CENA se retrouverait fixée au 16 janvier 2026, lendemain de l’installation de tous les conseils communaux et huit (08) jours après l’investiture des députés de la 10ème législature.›› Le parti Renaissance Nationale a également fait savoir que plusieurs dispositions du code électoral doivent être revues afin d’améliorer le dispositif électoral et l’arrimer aux réalités, besoins et aspirations de la majorité des citoyens pour garantir la paix, la vitalité démocratique et le développement. Le parti de la majorité présidentielle s’est dit être satisfait de la position claire et fermée du Chef d’État Patrice Talon lors de sa sortie face à la presse ce jeudi 08 février 2023. Pour le parti, il s’agit d’une posture qui consiste à préserver la paix et la cohésion nationale. À travers son communiqué de presse, le parti a également rappelé aux parlementaires que la décision de la cour constitutionnelle concernant le droit de parrainage ne devrait en aucun cas être prise comme prétexte pour justifier une quelconque révision de la constitution à des fins politiques personnelles.

Casimir E. OKE

 3,877 total views,  3 views today


En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news