Image default

Suspensions de la vente des produits vivriers saisis: La volte-face du ministre AKOTEGNON.

Ecouter l'article

Les produits vivriers saisis par la police républicaine sont désormais interdits de commercialisation par les unités de la police républicaine. C’est du moins ce qu’on peut retenir de la décision du ministre de la Décentralisation Raphaël AKOTEGNON.

C’est à travers une décision en date du 13 juillet que le ministre de la décentralisation a instruit les unités décentralisées de la police a cessé la vente de ces produits. « Dans le cadre de la gestion des produit vivriers et des intrants agricoles saisis, je vous informe que la procédure qui vous a été indiquée par lettre citée en référence est suspendue jusqu’à nouvel ordre » peut-on lire dans le communiqué. Cette décision prise par le ministre AKOTEGNON même si elle parait salutaire reste aux yeux de plusieurs personnes comme une volte-face. On se rappelle qu’aux premières heures de cette décision de vente des produits saisis, plusieurs personnes ont montré leur désaccord. Pour certaines personnes rencontrées par la rédaction de Crystal news, il fallait restituer les vivres aux propriétaires et les contraindre à les vendre à l’intérieur du territoire. Pour eux, la décision prise par le gouvernement à l’époque était inopportune et frisait à une volonté délibérée de faire souffrir le peuple dans ce contexte de morosité où le pouvoir en place lui-même prône le hautement social.

 1,274 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.