Crystal Radio

Crystal News

A l'antenne

Tire

Artist

Background

Un scrutin présidentiel au Burundi sans les observateurs régionaux

Ecrit par Sur 20 mai 2020

Les bureaux de vote ont ouvert ce mercredi matin sur l’étendue du territoire national pour le scrutin présidentiel. Un scrutin qui se déroule dans un contexte particulier  dominé par la Coovid-19.

C’est une élection bien cruciale pour les Burundais qui voteront une liste sur laquelle ne figure pas l’actuel Président de la République,  Pierre Nkurunziza. Ce dernier s’est retiré de la course à la présidentielle à la surprise générale après 15 ans de gestion du pouvoir d’Etat. Toutefois, selon une loi adoptée par l’Assemblée nationale de son pays, il « demeure le Chef suprême à vie et pourra présider le haut conseil suprême du pays ».

Mais le scrutin présidentiel se déroule sans la présence des observateurs régionaux et internationaux. Ces derniers se sont abstenus de se rendre au Burundi après que les autorités burundaises ont annoncé « que tout étranger qui foulera le sol burundais sera systématiquement placé en quarantaine pour 14 jours minimum ».

A la mi-journée, les médias locaux annoncent la disponibilité des masques de protection pour tout votant, le respect strict de la  distanciation social d’au moins un mètre et la désinfection des mains. Des mesures certes, mais qui ne dédouanent pas le pays accusé de toujours mal gérer cette crise sanitaire.

Aussi, rapportent les médias locaux, l’accès à l’internet est perturbé ainsi que la communication. Des Burundais craignent donc une élection truquée avec un candidat président connu d’avance par le pouvoir en place.


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *