Image default

Valentin Djènontin : « Les 83 députés nommés ont doté le Bénin d’une constitution ‘zanmènou’ »

L’ancien ministre de la justice désormais en exile, Valentin Djènontin, s’est prononcé sur la Constitution en vigueur, adoptée le 1er  novembre 2019 par les parlementaires.

« Dans un pays sérieux, le Président Talon devrait être poursuivi pour parjure ». Ainsi s’est exprimé l’ancien parlementaire de la 7ème législature. Il déplore, à la veille de l’élection présidentielle de 2021, cette modification de la loi fondamentale du 11 décembre 1990.

 1,651 total views,  1 views today

Articles Similaires

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.