Image default

Célestine Zannou : « Si Talon va aux élections dans des conditions actuelles, il perdra sa légitimité »

Les Béninois devront se rendre aux urnes en avril 2021 pour élire le Président de la République.  A  quelques mois de ce scrutin présidentiel, la société civile plaide pour le maintien des acquis démocratiques.

Réunis au sein du Collectif pour l’ordre démocratique et républicain au Bénin (Coder), des acteurs de la société civile recommandent au Président Patrice Talon de tout faire pour restaurer les acquis démocratiques avant la tenue de l’élection présidentielle de 2021.

Et pour Célestine Zannou, membre de ce collectif, le Président de la République, Patrice Talon perdra sa légitimité si jamais il se présente aux élections ou s’il organise les élections dans des conditions démocratiques actuelles. Elle a par ailleurs signifié que le premier bénéficiaire de la restauration de ces acquis démocratique reste et demeure le Président Talon.

 10,658 total views,  2 views today

Articles Similaires

1 commentaire

Avatar
Philbert Nbessa 15 septembre 2020 at 17 h 46 min

Aucun élu n’est légitime depuis 2016. La légitimité est le dernier des soucis de ces hommes qui agissent comme des rapaces devant la carcasse d’un éléphant, prêtes à éloigner par tous les moyens leurs prétendants au festin pourtant suffisamment grand pour rassasier tout le monde.

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.