Bénin Culture

Désignation du Roi de Kouandé: L’ODHP dénonce une ingérence politique.

  • février 9, 2023
  • 5 min read

L’Organisation pour la Défense des Droits de l’Homme et des Peuples (ODHP) invite les autorités administratives et politiques notamment le maire de Kouandé et le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique à se tenir à distance des affaires de désignation du roi de Kouandé. Informée par les populations de Kouandé, princes, sages et candidats à la succession de Bagana Sorou 2 sur les manœuvres et comportements de certains candidats pour compromettre le processus de désignation du nouveau roi , l’ODHP convie au respect de la tradition et du processus de désignation du roi de kouandé. Lire l’intégralité du communiqué rendu public par l’organisation à ce sujet.

ORGANISATION POUR LA DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME ET DES PEUPLES (ODHP)
2005 / 0061 / DEP – ATL -LITT / SG / SAG – Assoc-JORB N°²4 du 15 février 2005
08 BP 1114 Cotonou (Rép. du Benín)-Tél: (229) 97 26 36 20-97 68 49 31-97728065 e-mail:odhp.benin@yahoo.fr
Compte bancaire: 024097500901, Orabank Bénin.

DÉSIGNATION DU NOUVEAU ROI DE KOUANDÉ, L’ODHP DÉNONCE LES MANIPULATIONS ET LA VIOLATION DES RÈGLES DE PROCÉDURES.

Depuis quelques jours l’ODHP est saisie par les populations de Kouandé ainsi que certains princes, sages et candidats à la succession de Bagana Sorou 2 sur les manœuvres de certains candidats soutenus par certaines autorités complices de la violation de la tradition pour délocaliser vers Nikki la désignation du nouveau roi de Kouandé.

De quoi s’agit il?
Qu’il vous souvienne que l’ODHP soucieuse de la paix et de la Concorde entre les fils et filles de la Commune de Kouandé, avait dans plusieurs publications dénoncé les comploteurs et les politiciens de l’ombre, éternels fauteurs de troubles dans la localité qui avaient tenté d’écarter certains membres du collège électoral et imposer leur candidat non méritant comme nouveau roi.

La mort subite de feu Fô Sounon, leur homme de main a mis leur plan à mal. Ne s’avouant pas vaincus et décidés à imposer coûte que coûte à la population leur roi d’une dynastie non méritante c’est-à-dire dont ce n’est pas le tour, ils ont sorti une nouvelle trouvaille: << Le maire de la Commune de Kouandé, Monsieur KOUANDE SOUNON, aurait convoqué les candidats en ses bureaux pour leur faire part de ce qu’il aurait reçu des instructions du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique afin de les tenir informer de ce que le Roi de NIKKI les convoquerait pour une séance de concertation le 10/02/2023 dans son palais>> . C’est en réalité une ruse orchestrée pour faire introniser en fraude aux règles de la tradition leur roi. Mais sur onze (11) candidats, 4 auraient accepté de s’y rendre et 7 auraient catégoriquement décliné cette convocation. Ces derniers ont dénoncé l’ingérence des autorités administratives dans le processus de désignation du roi de Kouandé. Leur refus s’appui sur la longue tradition de désignation autonome du roi de Kouandé indépendamment du trône de Nikki.

Selon la tradition en effet, Kouandé n’est pas un vassal du royaume de Nikki. L’histoire de la fondation du royaume de kouandé étant longue, on ne pourrait s’y attarder ici. Nous y reviendrons à d’autres occasions.

En tout état de cause le fait de laisser Nikki fêter la Gani avant Kouandé et le fait pour le Roi de Kouandé de s’y rendre pour y prendre part, relève non d’une vassalisalisation mais plutôt d’une courtoisie entre frères du même sang. En conséquence Nikki n’a aucune autorité hiérarchique sur Kouandé qui historiquement, est totalement indépendant de Nikki depuis sa fondation.
De sorte que le processus de désignation des rois de Kouandé ne s’est jamais fait à Nikki encore moins faire valider cette désignation par Nikki. Seulement, une délégation est envoyée à Nikki à l’effet d’informer le Roi de la désignation d’un nouveau Souverain à Kouandé et de lui en révéler le nom. C’est dire donc qu’après la désignation de Bagana Roi de Kouandé, ce dernier ne va jamais faire allégeance au Roi de Nikki ni avant ni après son intronisation.

Vouloir aujourd’hui pour les besoins d’une manipulation de la tradition au profit d’un candidat violer la tradition multiséculaire, constituerait un précédent très dangereux qu’aucun digne prince , ni Wassangari ou simplement fils ou fille de Kouandé ne saurait accepter.

Si cette prétendue “instruction” émanait vraiment du Ministre de l’Intérieur, l’ODHP la dénonce et appelle cette autorité à savoir raison garder pour ne pas occasionner des troubles à l’ordre public dans Kouandé.
L’ODHP en appel à la sagesse des autorités à divers niveaux, pour le respect scrupuleux de la tradition, en laissant le collège électoral actuel faire librement son travail sans ingérence aucune. Le Maire est censé connaître l’histoire de la royauté de Kouandé pour implorer le Ministre de l’Intéreieur à devoir se tenir à distance des affaires de désignation du roi de Kouadé. Il y va du respect de nos valeur endogènes.

L’ODHP reste attentive aux comportements des uns et des autres dans ce processus de désignation du nouveau roi de Kouandé. Si Nikki a pu le faire dans la paix et les réjouissances populaires, pourquoi pas Kouandé ?

Cotonou le 08 février 2023.

Le bureau exécutif national.

 785 total views,  1 views today


En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

About Author

Samuel HOUNDJO

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Radio Crystal News

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

  • https://www.radioking.com/play/crystal-news