Crystal Radio

Crystal News

A l'antenne

Tire

Artist

Background

Francine Johnson : « 19% de mortalité infantile liés au défaut d’hygiène »

Ecrit par Sur 6 juillet 2020

L’assainissement du cadre de vie devrait constituer la préoccupation majeure de tout citoyen. Selon Innocentia Francine Johnson, spécialiste en environnement santé et développement durable, l’espérance de vie de l’homme dépend de son cadre de vie et de son hygiène.

Dans son analyse, la spécialiste précise que 2,4 millions de décès par an dans le monde sont imputables au défaut d’assainissement. L’hygiène non améliorée, un assainissement non adéquat, une eau de boisson insuffisante et non potable représentent 7% des charges de morbidité et 19% de mortalité infantile.

Toutefois, elle reconnaît que des efforts ont été faits par les acteurs à divers niveau,  sur le plan national,  pour mettre à la disposition des acteurs des infrastructures d’eau d’hygiène et d’assainissement (EHA). Mais, nuance-t-elle,  il en ressort que le seul fait de disposer d’infrastructures d’EHA ne suffit pas pour résoudre le problème.

« Il faut donc développer des stratégies d’éducation à l’EHA et ceci constitue une affaire de nous tous », conseil Francine Johnson, spécialiste en environnement de santé et développement durable.

S’il est essentiel de pouvoir se soigner, il est tout aussi important et même prioritaire de jouer la prévention. Et pour la spécialiste, il s’agira de se prémunir contre le risque de maladie en misant sur une bonne hygiène de vie susceptible d’augmenter l’espérance de vie.

« Entre notre cadre de vie et notre santé, il y a une forte corrélation. Vous imaginez que les sécrétions humaines et les fèces sont les plus dangereuses pour la santé à travers la défécation à l’air libre(DAL). Un gramme de matières fécales fraîches peut contenir 106 à 108 bactéries pathogènes, 104 justes de protozoaires », a argumenté Francine Johnson.

Faisant le lien avec la propagation du virus de la Covid-19, elle invite à plus de rigueur et de mesures bien corsées en matière du respect des gestes barrières et surtout le lavage à l’eau et au savon qui est d’ailleurs, la solution idoine pour limiter au mieux le mal.


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *